Sud ptt
Accueil du site > iphone > Solidaires De quoi j’me mêle ? > Après l’élection de Macron

Après l’élection de Macron

lundi 8 mai 2017, par Philippe C.

Maintenant, construire et favoriser toutes les résistances

Dimanche 7 mai Emmanuel Macron a été élu président de La République avec une large avance devant la candidate du FN. Cela ne fait cependant pas oublier que cette dernière a encore augmenté en nombre de voix avec 3 millions de plus que le premier tour. Le nouveau président a, durant la campagne, défini les contours d’un projet qui accentuera les politiques libérales menées par les différents gouvernements depuis des années. Le VRP de la Finance et des patrons est arrivé à la tête d’un pays où la misère sociale n’a pas diminué et ne risque pas de reculer durant les prochaines années. Il a d’ores et déjà annoncé la mise en place de mesures régressives qui devraient empirer la situation de millions de travailleurs/ses et qui bénéficieront avant tout aux plus riches ou aux entreprises : baisse importante des cotisations sociales pour les patrons qui encourageront les entreprises à maintenir les salaires au plus près du SMIC, diminution de l’impôt sur les sociétés, suppression de l’ISF sur les revenus du capital, assouplissement des 35 heures, démantèlement du Code du Travail. Après ces élections, le FN arrivé au deuxième tour des présidentielles va tenter de se présenter comme la force d’opposition au gouvernement. D’autres auront seulement les élections législatives en ligne de mire en privilégiant de moyen pour s’opposer à la politique de Macron.

La fédération SUD considère que face au racisme qui s’enracine et à la menace fasciste qui demeure, face aux attaques gouvernementales futures, il est urgent de construire une riposte qui doit s’exprimer avant tout dans la rue et dans les entreprises.

Des débuts d’expression et de résistances ont déjà commencé le 7 mai au soir dans de nombreuses villes par des manifestations et des rassemblements (Rennes, Clermont-Ferrand, Orléans, Besançon…). Cela continue aujourd’hui 8 mai, comme à Paris au Havre, à Rouen, à Nancy.

Mais cela sera aussi à côté de ceux qui se rassembleront aujourd’hui à l’hôtel de ville en mémoire de la répression de Sétif du 8 mai 1945 , puis le 20 mai, avec le collectif «  Nos droits, leurs privilèges  » auquel SUD PTT participe pour une assemblée de mobilisation.

La fédération SUD PTT travaillera pour faire converger toutes les forces progressistes dans une optique anticapitaliste, antiraciste, antisexiste et écologiste . Cela passera aussi par une unité des syndicats qui se sont affrontés à Macron lors de la loi travail. Nous espérons que l’initiative de Solidaires pour une rencontre de syndicats interprofessionnels le 11 mai pourra permettre cette dynamique. Nous n’attendons rien de positif de ce nouveau président, sur les orientations qu’il compte mettre en place. C’est donc bien à un nouvel affrontement avec le futur gouvernement auquel nous devons nous préparer avec les salarié-es de nos entreprises.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0