Sud ptt
Accueil du site > iphone > Activités postales > Rapport 2016 : En service commandé, la Cour des Comptes tire à vue sur (...)

Rapport 2016 : En service commandé, la Cour des Comptes tire à vue sur l’emploi et le service public

mardi 13 décembre 2016, par Philippe C.

Communiqué de presse de la Fédération Sud Ptt

C’est hélas sans grande surprise que nous découvrons le dernier rapport de la Cour des Comptes sur La Poste. Nous avions déjà eu droit à quelques travaux préliminaires sur l’état du réseau postal et les métiers du courrier, des productions qui appelaient à l’austérité générale en matière d’emploi, de salaires et de service public. Le rapport de décembre 2016 est finalement la synthèse d’un processus d’où le facteur humain et l’intérêt général ont été éliminés. Les conseillers de la Cour des Comptes se sont exclusivement concentrés sur les aspects mercantiles et productivistes de La Poste.

La Cour encourage ainsi la persévérance de la politique de « transformations » des bureaux de poste dont 47% sont déjà des ersatz où une vingtaine de prestations est possible. Les objectifs d’un réseau restreint au service de La Banque Postale sont entendus, d’après la cour, 6397 bureaux de poste peuvent désormais fermer avec l’accord préalable du seul Maire de la commune, le conseil municipal n’étant pas consulté.

Le non remplacement des départs naturels est aussi validé avec à la clé l’engagement à la « modération salariale ». Une attitude qui va de pair avec l’évacuation de la longue crise sociale que traverse l’entreprise publique pour laquelle la Cour des Comptes n’a pas un mot si ce n’est sous le constat d’un absentéisme trop fort, résorbable par des primes au présentéisme par exemple.

La seule proposition qui ferait sens, d’ouvrir un débat public sur l’avenir de La Poste, est d’emblée rejetée par le gouvernement dans sa réponse. Une constante du pouvoir quand il s’agit de donner la parole aux principaux intéressés.

Pour SUD PTT, la Cour des Comptes fait encore de mauvais calculs en pariant sur l’austérité pour les postier-es comme pour les utilisateurs du premier service public de proximité. Nous considérons qu’il s’agit d’un rapport de commande pour conforter la stratégie du gouvernement et des dirigeants du groupe.

La fédération SUD PTT continuera de lutter pour l’emploi et le service public, de rechercher systématiquement l’unité et la coordination avec les autres organisations syndicales, les nombreux collectifs et associations qui mènent le même combat.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0