Sud ptt
Accueil du site > iphone > Mobilisations en régions > Après 176 jours de grève

Après 176 jours de grève

lundi 23 mai 2016, par Philippe C.

Les factrices et les facteurs De Rivesaltes basculent dans le désespoir

Communiqué SUD et CGT des Pyrénées Orientales

Ce jour lundi 23 mai 2016, les grévistes de Rivesaltes soutenu(e)s par les syndicats Cgt et Sud entament leur 176ème jour de grève pour la défense de leurs emplois, leurs conditions de travail et le service public postal. Face au dogmatisme, aux provocations multiples et au déni permanent de la direction de La Poste dans le cadre des pseudo-négociations (pour information aucune séance de négociations depuis plus de 15 jours), le conflit de Rivesaltes est sur le point de prendre une tournure dramatique.

En effet, poussé(e)s à bout par l’intransigeance et la surdité de La Poste face aux justes et légitimes revendications des grévistes, ceux-ci se sentent purement et simplement abandonnés. C’est pour cela qu’une partie des grévistes vient de décider, en toute conscience, d’entamer une grève de la faim à compter du mardi 24 mai 2016 à 0 heure pour alerter l’opinion publique sur la façon dont la direction de la Poste considère ses agents.

Même si sur le plan idéologique les syndicats Cgt et Sud n’acquiescent pas à cette démarche de désespoir qui relève avant tout d’une décision personnelle, il n’en demeure pas moins que ceux-ci seront aux côtés des grévistes de la faim pour les assister dans cette épreuve grave de conséquence. Car si nous en sommes arrivés à ce cas extrême, la responsabilité en incombe principalement à la direction de La Poste qui à travers ses restructurations permanentes destructrices d’emplois et de lien social fait souffrir de manière éhontée ses agents physiquement et mentalement.

Il est utile à cet égard de rappeler que depuis novembre 2013 d’importantes tensions sociales sur le site de Rivesaltes (multiples préavis de grève, négation par la direction de la poste de la souffrance au travail et de l’exposition des agents à des facteurs de risques psychosociaux…) ont engendré ce conflit d’une durée exceptionnelle car les grévistes ne veulent plus revivre une telle situation anxiogène.

L’action de grève de la faim s’effectuera au campement « facteurs debout » de Rivesaltes allées Maréchal Joffre.

Solidarité grévistes : chèques à l’ordre de Sud Poste 66 ou Cgt Fapt 66, 2 boulevard Henri Poincaré 66100 Perpignan Nous invitons tous les citoyens qui le souhaitent à venir témoigner leur soutien et leur solidarité aux grévistes de la faim.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0