Sud ptt
Accueil du site > iphone > Activités postales > Élections professionnelles à la poste

Élections professionnelles à la poste

vendredi 7 décembre 2018, par Philippe C.

Sud PTT baisse de 1,33%, tout en demeurant la 3ème force syndicale

Dans une entreprise en pleine mutation avec son lot de réorganisations et une souffrance qui transpire au quotidien, le premier constat de ce scrutin c’est une rupture dans le personnel notamment entre les cadres et les personnels d’exécution. Les chiffres détaillés sur les différents scrutins montrent que notamment la CFDT qui progresse fortement établit sa base électorale notamment chez les cadres.

Le second élément, un vote blanc en hausse supérieur à 10% qui interroge sur le rôle et la place du syndicalisme et notamment le notre.

Au delà, pour SUD-PTT, cette petite baisse est aussi le résultat d’une inégalité d’implantation dans les territoires qui s’accroit. Et on ne progresse plus, voire on baisse significativement là où nous avions déjà des difficultés.

De réels signes positifs :
Partout où les salariés rentrent en résistance, cela s’est traduit par une consolidation de nos scores et même de réelles et sensibles progressions.

Face à l’arsenal anti-sud déployé par nos patrons dans les semaines qui ont précédé ce scrutin (pression sur nos candidat-es, huissiers de justice présents pendant toute la durée du scrutin notamment à Dieppe et Fécamp, des consignes pour ne pas satisfaire des demandes, le soutien ouvert aux signataires des accords « maison » et bien d’autres petites mesquineries …), notre résultat est une vraie claque pour la direction de La Poste.

Le président Wahl et ses collaborateurs ont échoué dans leur volonté de nous faire taire. Ils ont échoué dans leur volonté de faire taire la résistance.

Certes, il ne s’agit pas de nier le résultat brut mais dans de nombreux départements nous connaissons des scores très supérieurs à la moyenne nationale, souvent en progression ou en consolidation.

C’est aussi une des leçons que nos patrons devront retenir de ce scrutin notamment en négociant réellement avec nos syndicats et plus particulièrement avec notre syndicat des hauts de seine où depuis plus de 8 mois plus d’une centaine de postiers sont en grève.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0