Sud ptt
Accueil du site > iphone > Activités postales > Travail dissimulé à La Poste

Travail dissimulé à La Poste

mercredi 29 novembre 2017, par Philippe C.

La Poste et le gouvernement, unis dans l’illégalité

Il y a un an, la fédération SUD PTT avertissait de concert le ministre de l’industrie de l’époque, Christophe Sirugue et le président de La Poste Philippe Wahl sur les pratiques de travail dissimulé et de sous-traitance illégale. Nous avions rappelé que de nombreux contrôles de l’inspection du travail exigeaient de La Poste qu’elle se mette en conformité vis à vis de ses obligations en matière de gestion de la sous-traitance. Le président de La Poste avait balayé notre intervention en mettant ces pratiques sur le dos des entreprises sous traitantes. Un an après, le 23 novembre dernier nous ré intervenions au ministère de l’économie sur le même sujet devant le futur porte parole du gouvernement, Benjamin Griveaux et le très silencieux Président Wahl. Silencieux, et pour cause, un an après notre avertissement La Poste SA est mise en examen en tant que personne morale pour prêt illicite de main d’œuvre.

Plus grave, au moment où nous remettions ce sujet à l’ordre du jour, un journaliste de France 2 était précisément en train de livrer des colis pour le compte d’un sous traitant de La Poste, sans contrat de travail, au noir.. De plus il travaillait sous les ordres directs de responsables de La Poste, établissant une fois encore le lien de subordination.

Les responsables de La Poste ne peuvent ainsi ignorer, aux termes mêmes des contrats signés avec les sous traitants, que des salarié-es des entreprises sont en situation irrégulière, à fortiori comme c’est le cas dans le reportage de France 2 quand le journaliste explique sa situation à un cadre de l’agence colis. Les conditions de précarité, de rémunération pour ne pas parler du danger puisqu’un de ces sous traitants non déclarés a trouvé la mort en livrant un colis sont patentes et parfaitement connues de la direction de La Poste et de sa tutelle du ministère de l’économie. Alors que la direction refuse obstinément de répondre de ses actes sur le colis, elle choisi cette période pour introduire la sous-traitance au courrier, en particulier sur les tournées collectes.

Nous nous constituerons systématiquement Partie Civile sur les procédures judiciaires mais dans l’immédiat, la question que SUD PTT pose est simple : Combien de temps le gouvernement restera t-il solidaire de la direction d’une entreprise publique qui se contrefiche de la loi et des conditions de travail des personnels ?

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0